Posts à l'affiche

4 astuces pour prendre soin de soi


Dans mon précédent article , j'expliquais le lien entre estime de soi et la photographie, et à quel point on peut avoir des idées reçues à ce sujet. Aujourd'hui, je présente quelques astuces pour prendre soin de soi en toute simplicité !

  • S'ACCORDER DU TEMPS RIEN QUE POUR SOI

C'est la base de la base. On a tous des vies qui vont à un rythme démentiel, surchargées et sans répit. La tête toujours pleine de toutes les tâches à accomplir, difficile de penser à soi dans cette tempête. Quasiment toutes les personnes que j'ai côtoyées n'ont pas le temps pour se préoccuper de leur bien-être, où bien n'osent pas le prendre. Pourtant c'est une des premières clés pour se sentir bien dans sa peau.




Plus facile à dire qu'à faire, je le sais bien. Il peut y avoir les enfants dont il faut s'occuper, la maison qui regorge de millions de corvées, le boulot par dessus la tête, un minimum de vie sociale à gérer, les soucis, les études et autres... A quel moment pense-t-on à soi, réellement ?


J'ai personnellement remarqué que pendant mes "moments de crise", où je me sens mal, je ne me supporte pas, la solution qui marche le mieux c'est de s'arrêter, prendre du recul sur sa situation, et respirer. Se recentrer sur soi avec un regard bienveillant. Au départ je culpabilisais de prendre du temps pour moi, je me sentais égoïste de me retirer des tâches à faire pour passer du temps en ma propre compagnie, puis je me suis rendue compte de la nécessité de le faire.



Si tu persistes à être là pour les autres tout en te sentant mal dans ta peau et malheureux, tu vas faire les choses en les subissant, avec plus de difficultés, tu auras moins de patience et de souplesse dans tes réactions. A fleur de peau, tout t'agresse et tu te plains plus facilement, laissant ainsi la situation te victimiser. J'avais tendance à croire que se plaindre pouvait avoir un effet libérateur de mes tensions, mais il n'en est rien ; à force de me plaindre je laisse place au malheur et aux problèmes. Je deviens spectatrice de mon existence sans prendre mon rôle de créatrice qui me permet de changer les choses.




  • CULTIVER LA GRATITUDE


Une des meilleures techniques pour moi a été d'être dans la gratitude. C'est une astuce très simple qui permet d'entrer dans une énergie positive et de se concentrer celle-ci plutôt que sur le négatif. Matins et soirs, il suffit de noter sur un carnet une dizaine de raisons pour lesquelles tu peux ressentir de la gratitude.



Cela peut être très basique, mais dire "merci" à ce que l'on a, ce que l'on est, ce que l'on vit, est une source de joie. L'esprit humain a tendance à se focaliser sur les problèmes et les ennuis, si bien que l'on peine à voir ce que la vie nous offre réellement. Mais même dans les moments difficiles que je traversais, je trouvais toujours de quoi noter dans mon petit carnet, et cela m'a aidé à surmonter les épreuves, avec plus de force et de foi.



Se concentrer sur l'essentiel que l'on a tendance à oublier, les petits plaisirs de l'existence, la beauté du monde, les moindres sensations agréables, les détails qui font la différence au cours d'une journée, tout ce pour quoi l'on peut être fier de soi...ce sont des choses qui nous font prendre du recul sur ce qui compose notre quotidien et ce qui compte véritablement. Cela te permet de ne plus te focaliser uniquement sur ce qui te pèse.



C'est tellement bénéfique pour la santé mentale et physique que je ne peux que le recommander ! Dans cette pratique, tu peux dire merci pour tout ce que tu aimes chez toi, tout ce que tu accomplis dans la journée, célébrer ton unicité, être fier de la personne que tu es et celle que tu deviens. De plus, avoir une dizaine de choses à noter à la fin de la journée te donnes envie de te dépasser, d'être plus attentif à ce qui t'entoure, d'avancer dans tes projets...






  • DEVENIR SON PROPRE MEILLEUR AMI


Qui n'a jamais bondi en entendant son/sa meilleur.e ami.e se dévaloriser ? Personnellement je sais que ça peut me mettre hors de moi parce que mes meilleures amies sont à mes yeux de vrais bijoux, des personnes formidables qui n'ont rien à se reprocher et aucune raison d'être complexées. Pourtant elles le sont, tout comme moi et la majorité des gens... Mais jamais il ne me viendrait à l'idée de leur parler comme je parle de moi-même.



Change de perspective. Lorsque tu te regardes dans le miroir ou que tu vois une photo de toi, ou que sais-je, et que tu sens tous les reproches qui te submergent (par exemple "je suis trop moche", "je suis nul.le", "je ressemble à rien", "je suis énorme/trop maigre/je fais pitié", "c'est moi cette horreur ?" etc etc...) change de point de vue et imagines si tu disais tout ça à ta meilleure amie. Impossible, bien trop cruel, bien trop irréaliste et injustifié. Alors pourquoi s'autorise-t-on à le dire pour soi-même?



Tous les ressentiments que l'on s'envoie se transforment en énergie négative et viennent ainsi polluer notre être en totalité, ce qui a pour conséquence de se concrétiser dans la matière, dans la réalité, et se voir physiquement. C'est pour cela que parfois rien qu'avec nos pensées, nous pouvons développer des symptômes voire des maladies. Pour plus de détails à ce sujet, regarde ici.



A contrario, les personnes qui se sentent bien avec elles-mêmes ont un charisme fou et nous sommes nombreux à le remarquer : elles flamboient. Elles irradient une lumière si puissante ! C'est grâce à leur confiance en elles, à l'énergie positive qu'elles s'envoient et qui rayonne tout autour d'elles. Je suis persuadée que nous avons tous cette lumière en nous, mais que nous faisons barrière avec nos mauvaises pensées. Une fois que l'on se place comme étant notre meilleur, on arrête enfin de se dévaloriser aussi facilement et peu à peu la négativité nous quitte pour laisser place à la paix de l'esprit.






  • APPRENDRE A CONNAITRE SON CORPS

Ton corps aussi devrait devenir ton meilleur ami. Tu devrais savoir l’écouter, le comprendre, être attentif à lui, lui apporter les bons soins dont il a besoin, et reconnaître les signes quand il va mal. C’est un long apprentissage, parfois il t’énervera et tu voudras t’éloigner de lui pendant un temps en l’ignorant complètement, parfois tu seras lassé d’être en sa compagnie, mais tu sais qu’au fond tu es lié à lui jusqu’à la fin de ta vie, alors autant le chérir.



Difficile d’accorder son esprit et son âme avec son corps ; je connais beaucoup de personnes qui ont l’impression qu’elles « ne sont pas leur corps », qu’il ne va pas avec qui elles sont réellement, comme s’il ne leur appartenait pas et qu’elles étaient totalement détachées de lui. Pourtant, je pars du principe que nous avons choisi ce corps, qu’il est nôtre pour une raison peut être inconnue mais pourtant pas anodine. Cette idée me permet de dédramatiser et d’assumer mon apparence, de mettre en valeur mes particularités. Encore une fois, dans cette situation je suis créatrice car je choisis comment je vis les choses, en changeant de point de vue.



Pour apprendre à le connaitre, je te donne quelques pistes qui m’ont aidée :


  • Faire attention à ce que tu manges. Pas pour une idée de régime ou autre idée moralisatrice, mais parce qu’une alimentation qui te convient ne peut être que bénéfique pour ta santé et ton moral. Si tous les jours tu manges un aliment qui te fais du mal sans que tu écoutes les signaux de ton corps, cela peut jouer sur ton humeur, ton aisance avec toi-même au quotidien. Si tu remarques qu’en diminuant ou en arrêtant un aliment (laitage, gluten, tel fruit ou tel légume, viande etc…) tu te sens mieux dans ta peau, alors ton corps te le rendra. C’est en l’écoutant que tu prends soin de toi.


  • Si tu le peux, pratique une activité physique. Inutile de faire un marathon ou d’aller à la salle tous les jours, mais t’accorder du temps pour te sentir bouger, transpirer, souffler, c’est une façon efficace pour renouer avec ton corps le temps d’un instant. Tu connaîtras ainsi tes limites mais tu découvriras également de grandes capacités et le potentiel inouï de ton corps. Pour mon cas, c’est le Yoga qui m’aide en grande partie à me réconcilier avec mon corps, car je suis hallucinée de sa souplesse et sa force. A toute les séances j’essaie d’exploiter encore plus mes capacités, tout en étant douce avec lui.


  • Découvre la magie de la méditation. Dans la même idée que de faire du sport, la méditation c’est un instant que tu prends pour renouer le contact avec ton corps. Tu te concentres sur ta respiration, sur chacun de tes membres, et tu apprends à les considérer en termes d’énergie et non plus d’apparence. La méditation t’aide à concevoir que ton corps est ton temple sacré, ta plus belle maison, que tu y as toute ta place. En entrant dans ce rapport avec lui, tu peux être transcendé et ressortir plus grand, apaisé et serein. Cela peut te paraître un peu cliché, mais je te conseille d’essayer plusieurs fois et de me dire quel effet ça te fait 😊


C’est la fin de cet article et je te remercie de m’avoir lue ! J’espère que ces quelques conseils pourront t’aider à te sentir bien avec toi-même et être mieux dans ta peau ♥

N’hésite pas à partager cet article et tagguer des amis qui pourraient avoir besoin de ces conseils 😊

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel article !

#bienêtre #estimedesoi #corps

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Facebook Basic Black

© 2020 - Maxine Decker - Photographe de portrait et mariages - Vaucluse - contact@maxinedecker.com - 0681841608 - Tous droits réservés