© 2020 - Maxine Decker - Photographe de portrait et mariages - Vaucluse - contact@maxinedecker.com - 0681841608 - Tous droits réservés 

Please reload

Posts Récents

Par delà la voie lactée et le sommet des montagnes

January 14, 2019

1/6
Please reload

Posts à l'affiche

L'estime de soi : comment la retrouver ?

06/14/2017

 

 

  • QU'EST CE QUE L'ESTIME DE SOI ?

 

J'explique dans cet article ce que représente en quelques mots l’estime de soi selon moi, et à quel point cela a de l’importance dans notre quotidien.

 

 

L’estime de soi c’est le jugement global que l'on va avoir de soi-même, c’est notre propre perception et nos croyances par rapport à notre valeur, le regard que nous portons sur notre personne et qui va nous influencer dans nos comportements de tous les jours. Ce n’est pas quelque chose de figé, au contraire c’est mouvant, et potentiellement influencé par les expériences que l'on va vivre, les rencontres que l'on va faire tout au long de notre vie.  

 

 

L’estime de soi peut être « neutre » (dans l’idée : tu te soucies peu de tes ressentis par rapport à toi-même, ce n’est pas quelque chose qui te pèses particulièrement, tu avances sans trop te poser de question), mais l’estime de soi peut aussi être très faible, pour de nombreuses et diverses raisons, et c’est là que j’ai envie d’intervenir, pour toi.

 

 

Parce que quelqu’un qui a une faible estime de soi va douter de lui tous les jours. Il va être hypersensible au regard de l’autre, à toutes ses réflexions, va se remettre perpétuellement en question, et sera dans l’autocritique incessante. Il n’arrivera pas à évoluer ou avancer sur son chemin de vie, insatisfait de son image et de sa personne en général. Il ne sera jamais fier de lui, au contraire il sera sur la défensive, dans un cercle vicieux de pessimisme par rapport à ce qu’il est.

 

 

Pas terrible au quotidien, n’est-ce pas ? Pour l’avoir subi pendant de nombreuses années, je sais à quel point cela est handicapant, et surtout à quel point on est persuadé qu’on ne peut rien faire pour transformer cette faible estime de soi

 

 

  • LE CONFLIT AVEC SOI-MÊME

 

Ceux qui me connaissent savent que mon rapport à l'estime de soi n'a pas toujours été glorieux ; aujourd'hui encore je travaille sur moi, parce que c'est un exercice de longue haleine, plein de rebondissements et de tensions en fonction des périodes. 

 

 

Dès mon enfance et surtout à l'adolescence, j'ai développé un don pour me dévaloriser, rester avec des personnes qui s'amusaient à me descendre, trouver le moindre prétexte pour me détester. Mon quotidien était rythmé par les petites piques que je me lançais, les regards foudroyants dès que je croisais mon reflet dans le miroir, et surtout la tendance de ne pas croire en moi. Je niais mes capacités, me croyais toujours indigne de tout, refusais le bonheur que la vie m'offrait. Tout ce que je vivais, je finissais par le gâcher avec l'idée que je ne méritais pas l'amour des autres, que j'étais incapable et inintéressante, etc...

 

 

La relation entretenue avec mon corps, mon image, était des plus catastrophique. La moindre "imperfection" plombait mon moral, et je restais focalisée sur ce que je détestais de moi. Je n'arrivais pas à me regarder sans me faire des centaines de reproches. J'accumulais les tensions, et souvent je craquais. 

 

 

Puis un jour, lassée de ce quotidien lourd et destructeur, j'ai décidé de changer la donne. Je me suis beaucoup documentée, dévoré des livres de développement personnel, je me suis inspirée de personnes formidables pleines de confiance en elles (Dana Falsetti, Ashely Grahams, Cheyenne Gil, Aurane Kree, la chaine Youtube "Cher Corps" de Léa Bordier...), j'ai suivi des formations pour être mieux dans sa peau, pour se retrouver, trouver un sens à soi au delà de la simple apparence. Le yoga et la méditation ont aussi été les piliers fondateurs de ma nouvelle vie. 

 

 

A l'époque où je passais mon temps à me dévaloriser, j'aurais aimé que quelqu'un m'aide à réaliser que les imperfections que je voyais n'étaient rien comparées à tout mon potentiel qui ne demandait qu'à s'exprimer. Et je me suis rendue compte au fil des années que c'est ce que je faisais moi pour les autres, avec la photo.